top of page
AP.jpg

Alexandre Petrus alias AP, est un artiste pochoiriste autodidacte né en 1988 en région parisienne, vivant et travaillant sur Villeneuve-les-Avignon. 

Enfant, la BD est la première forme d'art qu’il découvre et le fascine. À 11 ans il s’amuse à illustrer ses propres histoires et à reproduire ses héros favoris. 

Sorti diplômé d'un master en communication graphique en 2012 il préfère finalement mettre le  monde du digital de côté et s’essayer à une série d’autres métiers. Ceux-ci ont pour seul fil conducteur les carnets de dessins qu’il remplit. 

Soutenu par son entourage, il choisi de s’investir dans ce qui l’anime véritablement : le dessin. Il commence alors à customiser des baskets et des sacs qu'il revend pour pouvoir vivre. 

En 2020 il intègre le collectif artistique GRAFFITI PARIS. Cette rencontre va profondément faire évoluer sa pratique artistique. Il découvre le monde du street-art et la pratique de l’aérosol, c’est le déclic. Paradoxalement il apprendra par lui-même les techniques de la bombe en animant des ateliers d’initiation au graffiti pour les entreprises et particuliers.

C’est en tombant sur une oeuvre d’Artiste-Ouvrier qu’il découvre le pochoir et décide d’expérimenter cette technique...c’est une révélation. Il se rend compte que cette pratique canalise son énergie créative et en fait son médium de prédilection. 

Il apprends et développe son art en observant les artistes qu’il admire tel que Jo Di Bona, C215, Epsilon Point ou bien même les peintres du XVIII comme Johannes Vermeer.

Méticuleux dans ses découpes, instinctif dans sa peinture, il explore l’union des opposés. Entre spontanéité créative et réflexion artistique, il extrait des images l'essentiel. Un pochoir noir et un pochoir blanc sont apposés sur un fond abstrait où coexistent mélange de couleurs et mouvements.

 

C'est sur un fond de philosophie asiatique que prend forme l'unité dans la dualité.

 

Nature, animaux, culture populaire ou architecture, ses peintures sont une ode à la vie, un hommage à ce qui existe et a existé, elles sont emprunts d'enthousiasme et d'optimisme c'est ce qu’il souhaite partager.

bottom of page